LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 100€ D'ACHAT - CHEZ VOUS EN 5 À 7 JOURS OUVRÉS

0

Votre panier est vide

10 films pour en apprendre plus sur l'écologie

27 août, 2019

10 films pour en apprendre plus sur l'écologie

Si nous vous parlions début août de nos recommandations lecture pour un été engagé, nous revenons aujourd’hui pour vous présenter nos 10 films et documentaires préférés en lien avec l’écologie. Alors pour ceux qui considèrent le mois de septembre comme le début d’une nouvelle année : voici nos 10 essentiels pour repartir du bon pied. 

Pour cerner l’ensemble des menaces qui nous assaille :

A plastic ocean,C. Leeson (2016)

Ce reportage se rend sur les « continents de plastiques » qui contaminent nos océans. De leurs compositions à leurs impacts sur la faune et la flore, ce documentaire met en parallèle la réalité amère de nos océans pollués avec des solutions innovantes et pertinentes – autour du nettoyage et de l’éducation, pour pallier ce désastre. A plastic ocean est définitivement un bel outil pour convaincre chacun à la réduction de plastique au quotidien !

Une vérité qui dérange, D. Guggenheim (2006)

Bien qu’il y ait certaines incohérences avérées, ce documentaire sorti il y a plus de dix ans reste un classique. Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis et prix Nobel de la paix en 2007, mène une campagne de sensibilisation sur le réchauffement planétaire, arguments et faits scientifiques à l’appui. L’argumentaire est construit, vérifié et… terrifiant lorsque l’on se rend compte que les signaux d’alarme sont maintenus depuis plus de 10 ans sans que rien ne change réellement.

Avant le déluge, F. Stevens (2016)

Léonardo Di Caprio, ici messager pour l’ONU sur la question de l’environnement, mène l’enquête sur le réchauffement climatique. Du Groenland aux îles du Pacifique, en passant par l’Inde ou l’Italie, ce documentaire établit un état des lieux du monde sur deux ans. Entre fonte des glace, déforestation massive et industrie pétrolière, Avant le déluge pousse à la remise en question de nos propres modes de consommation pour initier des solutions durables.

Pour cultiver son optimisme :

Demain,M. Laurent et C. Dion (2015) et Après demain, C. Dion (2018)

Le duo Demain puis Après demain forme pour nous l’incontournable en termes d’optimisme, de solutions innovantes et d’humanité. Ici, nous partons à la rencontre de ceux qui, partout dans le monde, imaginent et mettent en place des solutions aux crises écologiques, sociales et économiques qui menacent l’humanité. Réinventer l’agriculture, l’économie ou l’énergie, réinvestir l’éducation et toujours privilégier le partage sont autant d’expériences qui favorisent des lendemains plus durables et gonflés d’optimisme.

Pour être plus attentif à ce qu’il y a dans nos assiettes :

Cowspiracy,K. Andersen – K. Kuhn (2014)

Puisque l’écologie passe aussi par ce qu’il y a dans nos assiettes, ce film documentaire explore les dessous de l’élevage industriel et son impact sur l’environnement. Ce reportage met en relief l’impact de la consommation de viande au quotidien, avec par exemple le fait que la fabrication d’un burger nécessite autant d’eau que deux mois de douches, pour proposer des pistes et solutions pour consommer autrement.

What the Health, K. Andersen – K. Kuhn (2017)

Deux hommes, l’un scientifique et l’autre médecin, mènent des recherches sur les maladies cardiovasculaires, l’athérosclérose, le diabète, et l’incidence de l’alimentation sur ces maladies. Ici, l’accent est particulièrement mis sur la viande et les produits laitiers ainsi que sur les lobbies qui y sont liés. Ce documentaire suit des personnes ayant décidé de changer leur alimentation pour mesurer les conséquences d’un régime adapté sur leurs maladies.  

Pour aborder la thématique avec les plus jeunes :

Wall E,A. Stanton (2008)

Sorti en 2008, ce long-métrage Disney Pixar suit l’aventure du petit robot nettoyeur Wall.e et de son ami le cafard – bientôt rejoint par une robote futuriste Eve, sur une planète inhabitée et jonchée de déchets. Ce film, semblable à une fable, nous permet de réaliser une fois de plus notre responsabilité envers l’environnement… tout en insufflant une belle bouffée d’espoir à la clé ! 

Princesse Mononoké,H. Miyazaki (1997)

Une forêt japonaise, autrefois protégée par des animaux géants, se dépeuple à cause de l'homme. De cette forêt chancelante sort un sanglier, transformé en démon dévastateur, et attaque le village du jeune Ashitaka. Ce dernier part dès lors à l’aventure pour découvrir l’origine démoniaque de l’animal. Sur son chemin, il rencontre San, une jeune fille loup, et découvre que les humains ont attisé la colère de la nature en détruisant la forêt. Entre fascination et cruauté, ce chef d’œuvre signé Miyazaki nous mène à travers la relation si particulière que l’homme entretient avec la nature.

Pour finir :

Arte a sorti une courte série Dezoom, avec comme fond musical un assemblage d’accords électroniques. Filmé au drone et à travers le monde entier, Dezoom prend de la hauteur pour montrer les traces indélébiles que l’humanité laisse sur la planète. 10 épisodes de moins de 5 minutes pour dresser un portrait éloquent mais cruel de l’activité humaine sur terre.

Et voici une courte sélection de nos classiques en matière de films sur l’écologie ! Puisque le changement passe par l’information, devenir des citoyens avertis sur notre environnement est le meilleur moyen pour faire changer les choses vers des jours à venir durables. Si vous avez d’autres recommandations, nous serons très heureux de vous lire dans l’espace commentaire.

Par Nina Barbaroux-Pagonis


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir