LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 50€ D'ACHAT - EN RAISON DU CORONAVIRUS, UNE MAJORITÉ DES LIVRAISONS SE FERA POST CONFINEMENT

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Charline, @biocommeuncamion

04 novembre, 2018

Rencontre avec Charline, @biocommeuncamion

Charline vient d’Agens dans le Sud-Ouest, elle est aujourd’hui journaliste à Paris et écrit quotidiennement sur le bio et les thématiques du bien-être. Elle nous raconte le jour où  elle a ouvert les yeux sur l’industrie des cosmétiques et comment elle a trouvé des alternatives saines et naturelles pour sauver sa peau !

Racontes-nous ton premier jour, ce moment, ce déclic qui a engendré une prise de conscience, un nouveau départ et de nouvelles initiatives.

C’était en 2013,  je suis tombée sur un article très bien documenté qui parlait des cosmétiques traditionnels. J’ai été effrayée par la toxicité des produits que je pouvais me mettre quotidiennement sur la peau. J’ai découvert ce jour là que mes produits étaient mauvais pour ma santé et pouvaient même engendrer des maladies. J’ai ouvert les yeux sur l’industrie des cosmétiques traditionnels et cela m’a alarmé.

Qu’as-tu fait après ce premier jour ?

J’ai commencé à m’intéresser aux alternatives qui pouvaient exister. Il y en a qui décide de refaire leur dressing, moi j’ai décidé de refaire ma trousse de toilette !  Je me suis rendue chez Mademoiselle Bio et j’ai commencé à tester des produits naturels et bio pour voir si ce serait aussi efficace que des cosmétiques traditionnels. J’ai rapidement trouvé des équivalences à tous les produits que j’utilisais.   

Quels ont été les bienfaits apportés par ce changement ?

J’ai vu une différence sur ma peau, je n’avais plus d’allergies et d’intolérances. Je me sentais mieux avec moi avec même alors j’ai étendu ce nouveau mode de consommation à l’alimentation. Désormais, je fais attention à la provenance et la composition de ce que j’achète. Ca a changé ma forme, je suis moins fatiguée, je me sens mieux car plus en accord avec moi même. Et de fil en aiguille, j’ai été sensibilisée par de nouvelles problématiques et notamment l’environnement. J’ai souhaité diminué mon impact et ma production de déchets. Aujourd’hui j’achète des cosmétiques solides, sans emballage ou bien avec emballage  recyclable.

Que fais-tu aujourd’hui pour être responsable ?

J’ai toujours aimé écrire, j’avais envie d’avoir ce truc à moi alors j’ai décidé d’écrire sur les cosmétiques et les thématiques de bien être car je me suis rendue compte qu’on pouvait trouver des alternatives saines aux cosmétiques traditionnels. J’avais envie de partager ce que j’ai testé et montrer aux autres qu’il est facile de changer et de trouver des produits tout aussi efficaces et bons pour la santé ! Vous pouvez retrouver tous mes posts sur mon compte Instagram @biocommeuncamion.

3 bonnes adresses / bons plans responsables à partager ?

  • Le Petit Pot : une boutique zéro déchets à Avignon
  • Bazar Bio : une petite droguerie qui rassemble des créateurs éthiques dans le 11ème arrondissement de Paris.
  • Les nouveaux Franprix Noé : un nouveau magasin bio et équitable, on peut y recharger son vin, ses cosmétiques pour limiter ses déchets. J’ai trouvé ça intéressant qu’une enseigne comme Franprix lance ce genre d’initiative, ça montre que tout le monde peut s’y mettre !

Quel conseil donnerais-tu aux personnes qui souhaitent agir aujourd’hui ?

Il faut essayer petit à petit. C’est à la portée de tout le monde mais si on change de façon trop radicale, on risque de se décourager tout aussi vite !

Pourquoi soutiens-tu Jours à venir ?

Je soutiens Jours à venir car nous partageons des valeurs communes de respect de l’environnement. J’aime votre démarche éthique et responsable. Je suis une grande adepte des cosmétiques bio alors je suis ravie de pouvoir en trouver sur votre site.

 Ce que j’apprécie aussi c’est la grande variété de produits. Je ne suis pas très connaisseuse sur la mode éthique ou la décoration responsable et je suis ravie de pouvoir découvrir ces nouveaux segments grâce à votre plateforme !

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir