LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 100€ D'ACHAT - LIVRÉ EN 5 À 7 JOURS OUVRÉS - RETOUR OFFERT

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Charlotte, la fondatrice de Samo Paris

14 janvier, 2020

Rencontre avec Charlotte, la fondatrice de Samo Paris

Cette semaine, nous sommes partis à la rencontre de Charlotte, la fondatrice de Samo, une marque de bougies parfumées et illustrées 100% naturelles, produites à la main dans le 12ème arrondissement de Paris. Une interview pleine de vie et de rebondissements à l'image de Charlotte ! 

Qu’est-ce que tu as fait avant Samo ?

J’ai fait une école de photographie mais le jour de mon diplôme, je me suis rendue compte que je ne voulais pas être photographe (rires). Alors je suis partie vivre en Angleterre pour apprendre l’anglais. Je me disais que je trouverai forcément quelque chose qui me plairait là-bas ! J’ai rapidement trouvé du travail en web design et en graphisme. Ça m’intéressait car c’était en lien avec le design et l’architecture, deux domaines que j’affectionne particulièrement.

Un jour mon frère a écrit un bouquin, il a fait une campagne de crowdfounding pour son lancement et il m’a demandé de faire des t-shirts illustrés pour envoyer en remerciements aux participants. Le t-shirt a beaucoup plu, j’ai eu de nombreux compliments. C’est là que l’idée de Samo a germé, je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire avec mes photos, que je pouvais les décliner sur de nombreux supports et m’amuser avec ! Je me suis alors lancée avec quelques amis artistes pour créer ma marque d’objets illustrés.

Samo est né en décembre 2014, c’était d’abord une galerie dans laquelle tu pouvais retrouver nos photographies et nos illustrations sur papier mais aussi sur différents objets. Après plusieurs années de développement, il a fallu faire un choix et se concentrer sur une typologie d’objet car à vouloir faire trop de choses, je me perdais un peu. Finalement, mon choix est allé vers la bougie. C’était un objet facile, rentable et celui qui me permettait de m’amuser le plus.

Qu'est-ce que Samo aujourd’hui en quelques mots ?

Ce sont des bougies naturelles parfumées et illustrées qui sont réalisées à la main dans mon atelier parisien.

Pourquoi avoir choisi le côté naturel et écoresponsable ?

Je ne me suis même pas posé cette question, c’était une évidence. J’ai été élevé comme ça. Le côté responsable est lié à mon éducation. On m’a toujours appris à faire attention à ce qui m’entoure, à ne pas gaspiller, à faire mes courses en vrac, à réparer les choses de mes mains. Lorsque j’ai lancé mon projet, je savais que j’allais forcément le lier à mes valeurs et fabriquer des objets respectueux de l’environnement.

Qu’est-ce qui différencie la cire Samo des autres cires ?

Les bougies Samo sont fabriquées avec de la cire de noix de coco que j’ai choisi pour ses qualités naturelles et environnementales. Elle brûle lentement et permet une meilleure diffusion des parfums. La noix de coco est peu consommatrice de ressources naturelles et d’eau et ne se prête pas à la production de masse. C’est une culture familiale et ancestrale. Les bougies Samo respectent l’environnement, elles sont conçues sans OGM, sans phtalates ni additifs. 

Quelle est ton ambition à travers Samo ?

Je souhaite montrer qu’on peut faire de très belles choses différemment !

Ton projet le plus fou à venir avec Samo ?

J’aimerais lancer un véritable atelier, soit sous la forme de boutique, soit sous la forme de véritable entrepôt. Je souhaite développer de nouveaux produits, faire grandir Samo tout en gardant notre façon de faire et nos engagements forts.

Où puises-tu ton inspiration ?  Quels sont tes créateurs préférés ?

Je m’inspire vraiment de ce que j’aime, notamment la photo, les expositions, le design et l’architecture ! Je puise aussi mon inspiration en trainant sur Instagram, je trouve de nouveaux artistes avec qui j’ai envie de travailler et parfois en voyant une chaise ou une table, cela me donne une idée pour un nouveau produit. C’est le cas de la nouvelle collection, j’ai vu un post qui parlais de l’industrie de la mode – la plus polluante et j’ai réfléchis à un produit qui utiliserai les déchets. Je suis allée chercher des chutes de cuirs et j’ai fait des tests.

Ton objet fétiche, celui dont tu ne te séparerais pour rien au monde ?

J’ai une plante, une Aloe Vera, que j’ai appelé du nom de mon frère, Alex. On avait acheté cette plante ensemble avant qu’il ne parte à l’armée. On s’est dit que si la plante n’allait pas bien, c’est que lui n’allait pas bien, et inversement. Alors autant te dire que j’en ai pris le plus grand soin ! J’ai beaucoup déménagé alors je ne me suis pas attachée à beaucoup d’objets mais mes plantes sont les seules choses que je trimballe partout ! (rires)

Un conseil pour garder un intérieur sain ?

Ouvrir les fenêtres et aérer à max ! Ça paraît bête mais beaucoup de personnes ne le font pas assez !  Je conseillerai d’éviter de choisir des meubles conçus à la chaîne mais plutôt de favoriser des meubles qu’on chine, des pièces uniques. Il est important de réutiliser tout ce qu’on a. Et évidemment ajoutez quelques plantes pour assainir l’air et surtout utilisez des bougies non toxiques et naturelles ;-)

Notre habitat est souvent propice aux virus, aux bactéries et à la pollution. Respirer un air de qualité est essentiel pour rester en bonne santé. Pour assainir son intérieur, il existe des astuces simples et naturelles que vous pouvez très rapidement mettre en place. Découvrez toutes nos astuces dans notre article : Comment nettoyer et assainir sa maison naturelle ?


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir