PENDANT LE CORONAVIRUS : LIVRAISONS OFFERTES MAIS RETARDS À PRÉVOIR 

0

Votre panier est vide

Les créatrices des Huilettes nous racontent

26 novembre, 2018

Les créatrices des Huilettes nous racontent

Aujourd’hui on vous présente les huilettes, une marque de cosmétiques 100% naturelle formulée d’huiles essentielles et végétales, mais aussi ses deux fondatrices au grand coeur et débordantes d’énergie qui nous ont raconté leur belle aventure.

Le jour où vous vous êtes rencontrées… 
Jakarta, Indonésie, 1994… Comme le temps passe ;)
Et nous travaillions en plus toutes les deux pour L’Oréal ! Nous étions toute une communauté de jeunes à vivre ensemble dans de grandes colocs. Nous avons voyagé et partagé de nombreux week-ends, c’était le début de notre amitié, un peu comme dans l’auberge espagnole en somme !  

Quand a été créée la marque ?
Les Huilettes sont en fait le résultat d’un parcours de vie, Pascale dans la cosmétique et Claire dans le business development…. Et le déclencheur de cette belle aventure ? Une balade à vélo sur les pistes cyclables du Cap-Ferret en août 2015 ! Nous nous retrouvions le temps des vacances, deux amies qui avaient envie de refaire le monde. Le temps de cette balade, on a successivement lancé une marque de bougies, racheté une herboristerie au fin fond de la France, imaginé des produits incroyables.... Quand nous sommes rentrées le soir, on a raconté tout cela à nos familles. On s’attendait à ce qu’ils nous titillent mais au contraire, ils ont trouvé évident qu’on s’associe. Le défi était lancé !

Comment s’est concrétisée la création de votre entreprise ?
A cette époque, Pascale habitait au Maroc et Claire à Paris. En rentrant de vacances, on s’est fixé deux rendez-vous par semaine. L’objectif dans un premier temps était de poser nos engagements et nos valeurs. Notre projet s’est construit au fil de réunions, de skypes, de brainstorming, de mind map,.. et aussi bien sur de belles rencontres !

Qu’est-ce que vous aimez le plus l’une chez l’autre ?
Claire à propos de Pascale : Son exigence, son expertise et sa conviction profonde du pouvoir de l'aromathérapie et des huiles. Pascale à propos de Claire : J’aime son énergie perpétuelle, elle ne s’arrête jamais et considère encore moins l’impossible. 

Quelle est votre mission/votre ambition à travers votre marque ?
Notre mission est de proposer une alternative naturelle et des cosmétiques efficaces. Notre moteur : développer des formules de haute qualité en ligne avec nos engagements, travailler avec des partenaires et non des fournisseurs, être dans une relation vraie, transparente et dans le partage.

Quel est le message derrière vos produits, que voulez-vous transmettre? 
Les Huilettes sont des produits en ligne avec la façon dont veulent vivre les femmes aujourd’hui. Nous voulions une marque naturelle, engagée, qui parle à toutes les femmes.

Quelle est le trait de caractère/ le petit plus propre à vos produits ?
Notre gamme de cosmétique est basée sur des gestes simples : une huile nettoyante, un contour des yeux, un sérum jour, un sérum nuit ainsi qu’une huile pour le corps.
Notre différence c’est d’avoir des produits complets, on peut partir en week end avec une toute petite trousse. La routine beauté est simplifiée mais sans compromis sur l’efficacité.

En quoi êtes-vous responsable aujourd’hui ?
Au-delà du fait que nos produits soient 100% naturels, certifiés Bio et Vegan, nous souhaitons concrétiser notre engagement dans nos actions au quotidien. Formulation clean et durable (sans huile de palme par exemple), Packaging recyclables, tous nos engagements sont posés dans notre Charte, la Charte LABESSENTIEL… nous avons également pris un engagement solidaire pour la reforestation avec l’association Up2Green, et un projet en Inde.

Quel est le processus de fabrication des produits ?
Nous sommes au coeur de la création de nos formules, nous en sommes propriétaires et elles sont donc uniques.
Nous achetons nous-même nos matières premières, elles ont été sélectionnées selon un cahier des charges très exigeant et chaque lot est rigoureusement contrôlé. Nous nous appuyons sur des laboratoires de renom pour la fabrication de nos produits, made in France.

Si votre marque était une ville, ce serait quoi ?
Paris, ville lumière, ville solaire, haut lieu du bon goût et de la french touch…
Et puis cette élégance à la française, que tous nous envient, et dont nous devrions être un peu plus fiers.

Si votre marque était une musique, quelle serait-elle?
Nous avons des goûts musicaux différents mais s’il y a bien une musique qui nous ramène à nos origines et à la genèse de ce projet, c’est le doux murmure de la nature (le vent, l’eau).

Si votre marque était une personne, qui serait-elle?
Toi, moi, la tribu des huilettes addicted, toutes les femmes que nous sommes et que nous rêvons d’être.

Quel est votre produit favori, celui dont vous ne vous séparez jamais ?
Pascale est plutôt mon huilette Day et Claire mon huilette Night. Au-delà d’une routine beauté, chaque huilette est différente. Selon nos envies, nos besoins et notre façon de vivre, nous aurons envie d’en utiliser l’une plus qu’une autre…

Le jour où vous avez eu la plus grande joie….
Il y a plein de moments de joie, c’est la force de l'entrepreneuriat. Il faut célébrer tous les succès. On est fières de tout ce que l’on fait et chaque étape est une victoire. On ne va pas attendre de faire un million de chiffre pour être heureuses !

Un conseil beauté pour nos lecteurs ?
Claire : mon conseil beauté est de rire et sourire (même si ça fait des rides ;) ). C’est la plus belle façon d’aborder la vie.
Pascale : s’hydrater, boire beaucoup (pour nourrir sa peau) et ajouter un soupçon de méditation.
Toutes les deux : Soyez vous-même, au naturel, c’est comme ça qu’on est la plus belle.

3 pratiques/bonnes adresses responsables à partager…
Un jus et un salad bowl au Maisie café - 32 Rue du Mont Thabor, 75001 Paris
Un bouquin pour refaire le monde, la révolution du partage d’Alexandre Mars
Un soin incroyable by les huilettes aux Jardins Suspendus - 4 bis rue Jules Vallès, 75011 Paris

Une folle envie pour notre planète : si demain vous étiez une super woman ou la ministre de l’écologie, que feriez-vous ?
Instaurer un jour obligatoire par mois où chacun nettoie la planète.
Ce serait un peu le service national de la propreté entre et pour tous (rires).
On manque de solidarité aujourd’hui et cela créerait aussi plus de liens entre les gens.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir