LIVRAISON À DOMICILE EN 5 À 7 JOURS OUVRÉS

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Delphine, fondatrice de Menthe à l'eau

11 juin, 2019

Rencontre avec Delphine, fondatrice de Menthe à l'eau

Cette semaine, nous avons rencontré Delphine, la co-fondatrice de Menthe à l'eau, des montres rafraîchissantes et fabriquées en France. Elle nous parle de son parcours, de l'évolution de la marque et de son choix pour le made in France.

Parlez-nous de votre parcours avant Menthe à L’eau ?

J’ai fait une école de commerce à Bordeaux. J’ai commencé ma vie professionnelle dans de grands groupes en tant que responsable commerciale. J’ai rencontré mon mari à l’école et il s’est spécialisé dans le domaine du textile. Quand on a eu envie d’avoir un enfant, nous avons remis en question nos vies professionnelles, on voulait un autre rythme, c’est là qu’on a décidé de créer une société ensemble. On a commencé par une marque de t-shirt mais ça s’est vite avéré compliqué et saturé. On s’est donc tourné vers les montres. C’est un produit plus facile pour le e-commerce et il y avait un marché à prendre. A l’époque, il n’y avait pas de montres accessibles et made in France. Nous voulions promouvoir le savoir-faire français, on a cherché un partenaire en France qui pouvait nous aider dans la conception des collections. C’est à Besançon, dans le berceau de l’horlogerie, que nous avons trouvé l’atelier qui nous accompagne depuis le début de l’aventure en 2016.

Qu’est ce que Menthe à l’eau ?

Menthe à l’eau c’est une marque de montres accessibles fabriquées et assemblées en France. C’est un concept artisanal avec une production réfléchie, nous lançons une seule collection par an avec une dizaine de modèles. Nous allions qualité, accessibilité et modernité. Nous promouvons le savoir-faire français avec une qualité satisfaisante et des prix abordables !

Quelle est votre mission à travers ce projet ?

Menthe à l’eau a pour mission de protéger le savoir-faire français horloger avec des produits de qualité, originaux et accessibles. 

Quel est le trait de caractère, le petit plus propre à vos produits ?

Ce sont des montres rafraîchissantes ! Petit clin d’oeil au nom de la marque ;-) 

Pourquoi ce nom d’ailleurs ?

On ne voulait pas que le nom soit directement associé aux produits. Il fallait que ce soit français bien sûr, avec des valeurs sympathiques. Menthe à l’eau ça parle à tout le monde, c’est intemporel, ça évoque les vacances, c’est léger !

En quoi êtes vous éco-responsable aujourd’hui ?

A travers notre fabrication artisanale, raisonnée et française.

Quel est le processus de fabrication des produits ?

Je commence par dessiner les produits, j’envoie ensuite mon cahier des charges à notre horloger à Besançon qui va sourcer les différents composants et les pièces pour composer le produit. Une fois qu’on s’est mis d’accord sur le prototype, on passe commande sur les différentes pièces et les montres sont assemblées dans l’atelier.

Quel est votre produit favoris, celui dont vous ne vous séparez jamais ?

Je les aime toutes ! (rires)

Sur la collection actuelle, j’aime beaucoup les montres en maille, je porte souvent la milanaise. J’affectionne aussi celle en cuir rose gold irisé, très jolie pour l’été !

Le jour où vous avez eu la plus grande joie avec Menthe à L’eau ? 

On a eu de nombreux moments !

Les lancements de collection sont toujours très excitants, c’est une fierté de recevoir les modèles. Il y a aussi le quotidien, les messages des clients satisfaits, ça fait toujours très plaisir ! 

Quelles difficultés avez-vous rencontré avec Menthe à l’eau ?

Avant de bifurquer totalement sur les montres, on a eu plusieurs mois où on faisait les t-shirt et les montres à la fois. On s’est aperçu que ça ne servait à rien de s’éparpiller et de faire mille choses en même temps. On a préféré se concentrer sur une typologie de produits et se positionner comme spécialiste sur un seul secteur. Ce n’était pas un échec, mais un nouveau tournant pour le projet !

Si votre marque était une ville, quelle serait-elle ?

Bordeaux, notre ville d’adoption !  

Si votre marque était une musique, quelle serait-elle ? 

Couleur Menthe à L’eau d’Eddy Mitchell

Si votre marque était une icône, qui serait-elle ?

Monsieur ou madame tout le monde !

Pourquoi avoir choisi le made in France ?

D’abord pour avoir un projet qui réponde à nos valeurs : nous sommes fiers de se dire qu’un atelier travaille en France pour Menthe à L’eau ! Ce sont des personnes qu’on connaît, c’est aussi une garantie de qualité, ça nous permet d’être très réactifs et d’avoir tout à portée de mains. C’est aussi pour répondre au marché d’aujourd’hui et aux attentes des consommateurs, le made in France est dans l’ère du temps. 

Que diriez-vous à quelqu’un qui souhaite entreprendre ?

Ne pas avoir peur des problèmes, il y en aura toujours et ils se résolvent toujours ! Il faut rester optimiste, être organisé évidemment et surtout bien entouré.

Des bonnes adresses éco-responsables à partager ?

A Bordeaux :

  • Do you Speak Français – concept store avec que des produits français, 93 Rue Notre Dame
  • Le petit bec – super restaurant de tapas, 87 Bis Rue de la République
  • Le marché des Chartrons - sur les quais de Bordeaux, 2 Rue Sicard

Si demain vous étiez une super woman ou la ministre de l’écologie, que feriez-vous ?

Dès le plus jeune âge, dans les écoles, j’éveillerais davantage la conscience écoresponsable et éco-citoyenne. J’ai une petite fille de 3 ans, on lui apprend les gestes simples : ne pas jeter des choses par terre, trier, ne pas gaspiller ses feuilles de papier quand elle dessine etc. Ce sont des choses bêtes mais qui à force d’être entendues, deviennent des automatismes !

Si vous n'êtes pas convaincus, on vous laisse découvrir notre article sur les avantages à consommer français !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir