LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 50€ D'ACHAT - EN RAISON DU CORONAVIRUS, UNE MAJORITÉ DES LIVRAISONS SE FERA POST CONFINEMENT

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Julien, créateur de Good Morning Keith

27 août, 2019

Rencontre avec Julien, créateur de Good Morning Keith

Cette semaine nous avons rencontré Julien, le créateur de Good Morning Keith, une marque de vêtements inspirée des années 60/70 créée avec l’aide de sa grand-mère. A l’occasion de la sortie de sa nouvelle collection, il nous raconte son parcours, ce qui l’anime et nous parle de son association aussi originale que touchante.

Pourrais-tu nous raconter ton parcours avant de créer Good Morning Keith ?

J’avais créé une première marque à 16 ans alors que j’étais encore au lycée. Cette expérience m’avait beaucoup plu et l’idée de Good Morning Keith est née à ce moment-là. J’ai déposé le nom de la marque à 17 ans et j’ai commencé à réfléchir au concept. Je savais exactement ce que je voulais créer mais d’abord il fallait que je fasse mes études ! J’ai fait un master en digital business en pensant que cela pourrait m’aider le jour où je créerai mon entreprise. En parallèle de mes études, j’ai appris énormément de chose sur la mode, les processus de fabrication, les matières. En février 2018, Good Morning Keith se lançait !

Qu’est ce qui t’a décidé à créer ta marque avec ta grand-mère ?

Je suis très proche de ma grand-mère depuis que je suis tout petit. Elle habite à 5 minutes à pied de chez moi et on partage plein de points communs : la musique, la mode, l’art et nos goûts en général. Quand j’ai créé ma première marque au lycée, elle s’y est beaucoup intéressée. Je lui ai parlé de Good Morning Keith régulièrement et un jour elle m’a dit qu’elle voulait participer. Je lui ai montré mes dessins, les maquettes etc. et elle m’a sorti plein de caisses remplis de tissus. Il s’agissait de coupons de soie, elle m’a proposé d’en faire des bandanas roulottés main. On les a lancés et ça a marché. Depuis, c’est elle qui fait tout le travail de la soie. On source les produits ensemble et elle coud tout à la main chez elle.

Et alors, qu’est-ce-que ça donne de travailler avec sa grand-mère ?

C’est assez marrant ! On s’appelle tous les jours, on fait vivre la partie accessoire tous les deux mais c’est elle la chef des accessoires. Je fais plein de shooting et je lui montre toujours. Elle se tient très informée des commentaires à propos de son travail.

Qu’est-ce que tu aimes le plus chez elle ?

Elle est bienveillante, généreuse et elle donne beaucoup en amour. Elle est cultivée, passionnée et très travailleuse. Elle a une élégance et un art de vivre naturels, c’est beau à regarder ! 

Quelle est ta mission avec Good Morning Keith ?

Au niveau des valeurs, j’ai à cœur de créer une marque éthique : nous faisons de l’upcycling, nous n’utilisons que des cotons organiques et des tissus issus de stock de grandes maisons.
Pour ce qui est du style et de l’univers de la marque, je souhaite intégrer au monde d’aujourd’hui les valeurs et codes des années 60.

Quelle est ton ambition à travers Good Morning Keith ?

Créer une maison de couture et un lieu qui soit le point de rencontre de toutes mes inspirations : photo, cinéma, littératures et musique.

Y a-t-il un message derrière les produits Good Morning Keith ?

Passionnez-vous !

En quoi la marque est-elle écoresponsable ?

Tous les accessoires sont fabriqués à la main. La matière première utilisée est issue de l’upcycling : nous récupérons les stocks morts des grandes maisons de couture pour confectionner de nouvelles pièces.        
Pour les tee-shirt, nous utilisons seulement des cotons organiques certifiés GOTS et FAIRWEAR. Nous nous approvisionnons au Bengladesh mais dans une usine qui travaille en commerce équitable. Les salariés travaillent dans de bonnes conditions et sont justement rémunérés. 

Quel est le processus de fabrication des produits ?

Je dessine les modèles qui sont ensuite patronnés par un/une modéliste. On réalise les premières toiles et des essayages, puis nous faisons des prototypes jusqu’à ce que ce soit parfait. Tout est monté à l’école militaire. Les produits en soie sont fabriqués par ma grand-mère, à Paris, dans son atelier.

Appartenez-vous à des labels en particulier ?

Les tissus que nous utilisons sont labellisés GOTS et Fair Wear.

Good Morning Keith en 3 mots ?

Ce serait trop difficile de qualifier Good Morning Keith en trois mots mais si je devais résumer la marque en une phrase, ce serait l’ambition de proposer des pièces aux codes des années 60/70 via un processus de communication actuel.

Quel est le style de Good Morning Keith ?

Selon moi, la silhouette Good Morning Keith c’est une taille cintrée et marquée, un pantalon qui vient se poser sur la cheville, une chemise floue légèrement ouverte et une veste tailleur. J’aime les attitudes bohèmes, nonchalante et légères ! 

Si Good Morning Keith était une musique, laquelle serait-elle ?

Ça serait surement une chanson issue de Beggars Banquet, laquelle je ne suis pas sûr… disons « No Expectations ».

Si Good Morning Keith était une icône, qui serait-elle ?

Keith Richards !

Quel est ton produit favori ?

Le tailleur !

Quel est le jour où tu as eu la plus grande joie avec Good Morning Keith ?

C’est quand je me suis installée dans ma boutique éphémère à Abbesses. Je pouvais matérialiser la marque, créer un lieu immersif, mettre en avant tout ce que j’avais dans la tête avec des produits, de la déco, des odeurs, de la musique…

Aurais-tu des inspirations mode à nous partager ?

Je m’inspire beaucoup de la photo : Peter Lindbergh, Helmut Newton, Mick Rock…
Pour la mode, je m’intéresse beaucoup au travaille de Yves Saint Laurent, Renoma et Gabrielle Chanel.

Un conseil mode pour nos lecteurs ?

Être à l’aise avec la manière dont on s’habille et se sentir bien dans ses vêtements. La mode c’est le reflet de la personnalité !

3 bonnes adresses écoresponsables à partager…   

La recyclerie, la maison du zéro déchet et les puces de St Ouen !

Si tu étais le ministre de l’écologie, que ferais-tu ?

J’interdirai l’utilisation du plastique.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir