LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 100€ D'ACHAT - CHEZ VOUS EN 5 À 7 JOURS OUVRÉS - RETOUR OFFERT

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Lucie, fondatrice du Pompon

07 octobre, 2019

Rencontre avec Lucie, fondatrice du Pompon

Cette semaine, nous rencontrons Lucie, la fondatrice de la marque Le Pompon : des objets de décoration qui traversent le temps et 100% made in France ! On vous partage la démarche artistique et artisanale de cette marque. 

La décoration, c'était une évidence pour toi ? Qu’as-tu fait avant de créer ta marque ?

Je dirais que le textile a été une évidence pour moi, assez jeune puisque je me suis formée dès la classe de seconde à un bac Arts Appliqués, pour ensuite faire un BTS de design textile, et un master de chef de produit textile. J’étais très attirée par le secteur de l’automobile, très technique et pointu, et c’est dans ce secteur que j’ai commencé à travailler. Puis, cette grosse industrie et ses contraintes sont devenues très frustrantes et j’ai décidé de travailler pour moi, de créer mon univers graphique avec des contraintes qui ont un sens pour moi : les matières naturelles et la fabrication française. 

Quelle est ta mission à travers Le Pompon ?

Je cherche à m’exprimer à travers mes motifs et à faire passer une émotion. Je souhaite valoriser le savoir faire textile français et contribuer à une prise de conscience autour de la consommation « propre ». Produire du textile en France, c’est une démarche difficile car c’est une industrie qui a été dévastée par la délocalisation. Je souhaite participer, à mon échelle à la re-localisation de ces savoir faire.

Où trouves-tu l'inspiration pour créer ?

Pour ma première collection, j’ai redessiné et réinterprété des dentelles et des dessins de broderie anciens, que j’avais récupéré chez ma grand-mère. Dans ma deuxième collection, on retrouve l’abeille : c’est ma manière de rendre hommage à cet insecte en voie de disparition.

Le Pompon en 3 mots ?

Emotion – Engagement – Savoir-faire

En quoi es-tu écoresponsable aujourd’hui ?

Je travaille avec du lin principalement : c’est une fibre naturelle et locale, qui pousse en France et en Belgique majoritairement. Elle a besoin de très peu de produits phytosanitaires et eau pour pousser.

Je produis en France exclusivement : cela garantit le respect des lois environnementales (par exemple sur les produits utilisés dans la chaine de production, le traitement des eaux usées).  

Tes projets les plus fous pour ta marque ?

Continuer de créer des objets utiles et esthétiques du quotidien !

Quels sont tes designers préférés ?

J’aime beaucoup les pièces de Constance Guisset, et la marque de mobilier Hartô.

Que trouve-t-on dans ton armoire ?

Du made in France ! Et globalement de moins en moins de choses, mais des pièces de qualité.

Quel est ton objet fétiche, celui dont tu ne te séparerais pour rien au monde ?

Mon stylo bille, je dessine beaucoup avec, et j’adore écrire avec.

Quelle est la pièce de ta maison préférée ?

Ma véranda, qui me donne une vision panoramique du jardin. J’aime m’y installer pour réfléchir : c’est ressourçant et apaisant.

Quelle serait pour toi, la pire faute de goût ?

Je ne crois pas à la faute de goût, je trouve qu’il est important d’avoir un intérieur qui nous ressemble et dans lequel on se sent bien !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir