LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 50€ D'ACHAT - EN RAISON DU CORONAVIRUS, UNE MAJORITÉ DES LIVRAISONS SE FERA POST CONFINEMENT

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Lucyness, blogueuse engagée

20 novembre, 2018

Rencontre avec Lucyness, blogueuse engagée

Racontez-nous votre premier jour, ce moment, ce déclic qui a engendré une prise de conscience, un nouveau départ et de nouvelles initiatives.

J’ai grandi en pleine nature avec des parents très écolo mais ils ne m’ont jamais sensibilisé à la mode éthique. Je ne me posais pas beaucoup de questions. J’avais des a priori, je pensais qu'on ne pouvait pas associer l'esthétique à l'éthique.
En 2017, je suis partie en Thaïlande en césure et j’ai rencontré une créatrice de mode. Elle travaillait sur une très belle collection avec des matériaux écologiques uniquement. C’est elle qui m’a sensibilisé aux questions environnementales dans la mode. En rentrant en France, je ne voulais pas perdre tout ce que j'avais appris avec cette femme. J'ai décidé de créer mon blog dans une démarche de sensibilisation.  

Qu’avez-vous fait après ce premier jour ?

Je me suis renseignée en profondeur sur l’industrie de la mode et les dégâts causés sur les hommes et l’environnement. J’ai commencé à chercher les alternatives possibles, les créateurs qui faisaient différemment. J’ai arrêté la fast fashion, j'ai commencé à acheter d'occasion.  

Quels ont été les bienfaits apportés par ce changement ?

Je me sens plus éclairée sur le fonctionnement de la mode. J'ai énormément appris sur les différents savoirs-faire techniques, j'ai plus de réflexes. J'ai pu affirmer mes goûts, je me sens plus en phase avec mes valeurs. J'ai découvert aussi que je n'étais pas la seule et qu'il y avait un véritable éco-système autour de la mode éthique à Paris. J'ai rencontré des personnes formidables, je me suis fait de très bonnes amies qui partagent mon point de vue et mon combat. 

Des bonnes adresses responsables à partager ?

Aujourd’hui demain : un concept store/restaurant vegan (Paris 11)

Manifeste 011 : une petite boutique sur la mode responsable (Paris 11)

Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui souhaitent agir aujourd’hui ?

Bien se renseigner et discerner le vrai du faux parmi toutes les campagnes actuelles. Il faut faire attention au green washing et se méfier des nouvelles collections "green" des marques de la fast fashion. Il faut peut être acheter un peu moins d’habits mais mieux. Pour 10/20 euros de plus on peut avoir des vraies pièces de qualité qui durent dans le temps. 

Comment imaginez-vous la planète en 2030 ?

J’aimerais que les personnes soient plus consciencieuses. J’ai vécu en Suède pendant un an. Ils sont très tournés vers l’écologie et sont beaucoup plus sensibilisés à ces valeurs. Ils trient, ils recyclent, ils mangent sainement, ils produisent de manière plus raisonnée. J’aimerais que la planète soit plus à leur image, que la France prenne exemple sur les pays scandinaves.

Pourquoi soutenez-vous Jours à venir ?

Je soutiens tous les acteurs d’un mode de vie plus responsable. Vous montrez qu’il est possible d’avoir de belles alternatives aux supermarchés et grandes enseignes. 

Votre plus grand projet à venir ?

Je termine mon alternance et j'ai prévu ensuite de voyager 6 mois pour réaliser un reportage sur la mode éthique et rencontrer les différents acteurs sociaux et solidaires des pays. 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir