LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 100€ D'ACHAT - CHEZ VOUS EN 5 À 7 JOURS OUVRÉS - RETOUR OFFERT

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Marthe, co-fondatrice de Caliquo

26 novembre, 2019

Rencontre avec Marthe, co-fondatrice de Caliquo

Cette semaine nous avons rencontré Marthe, la co-fondatrice de Caliquo. Avec Grégoire, son mari, ils ont créé cette marque de brosses à dents à têtes rechargeables. Une initiative qui permet de jeter 8 fois moins de plastique qu'avec une brosse traditionnelle et quand on sait que ce sont presque 300 millions d'unités qui sont vendues chaque année en France, il y a de quoi créer une belle différence !

Pouvez-vous nous raconter votre parcours avant Caliquo ? 

J’ai d’abord fait des études de philosophie avant de me tourner vers les Ressources Humaines ne sachant pas trop quoi faire de ma vie ! J’ai ensuite travaillé dans un cabinet de chasseur de tête, puis chez Viadeo, avant de rejoindre un cabinet de conseil en tant que RH. J’y ai beaucoup appris et j’ai beaucoup aimé mais je n’étais pas vraiment satisfaite de ce que je faisais et je m’ennuyais un peu… Et puis j’ai rencontré Grégoire et donc aussi Caliquo !

Justement, comment vous-vous êtes rencontrés avec Grégoire ?

Nous nous sommes rencontrés au boulot. En fait, c’est moi qui l’ai recruté pour qu’il rejoigne le cabinet de conseil dans lequel je travaillais à l’époque. J’avais été séduite par son parcours atypique (Agro Paris puis audit financier) – juste par son parcours je tiens à le préciser ! Lui en revanche m’avait trouvé très à son goût dès notre premier entretien pro (rires). Deux ans après notre rencontre, nous nous sommes mariés… Rapide et efficace !

Qu’est ce que vous aimez le plus l’un chez l’autre dans le fait de travailler ensemble ?

Pouvoir se taper dessus ! Non plus sérieusement c’est difficile comme question. Nous sommes différents et ne voyons pas les choses sous le même angle. Mais je pense que nous reconnaissons à l’autre des qualités que nous n’avons pas nous-même. Grégoire est un sprinteur, moi plutôt “course de fond” par exemple. Nous nous complétons bien, dans Caliquo, comme dans la vie ! Et on partage tout, les grands moments comme les coups durs ce qui est rarement le cas des couples qui bossent chacun dans une entreprise différente... Ce qui est certain c’est qu’on apprécie tous les deux cette liberté qu’apporte l’entrepreneuriat. Nous sommes conscients que pouvoir concilier son travail et sa vie de famille est une énorme chance !

Quand a été crée Caliquo ?

En 2014 – nous étions les premiers à proposer une brosse à dents avec tête rechargeable. A l’époque les gens prenaient Grégoire pour un fou lorsqu’il parlait de ses prototypes !

Qu’est ce qui vous a donné l’idée de créer des bosses à dents écoresponsables ?

L’idée vient de Grégoire.  Quand il a trouvé de vieilles brosses à dents du XIXème siècle cachées dans un recoin du grenier de son père en Normandie son cerveau a fait “tilt”! En os, ses brosses n'étaient pas faites pour être jetées. L'idée est venue de là : pourquoi ne pas refaire de la brosse à dents un objet que l'on garde et arrêter de jeter 18 grammes de plastique tous les trois mois ?

Quelle est votre ambition à travers ce projet ?

Permettre aux gens, grâce à un objet du quotidien (la brosse à dents), de prendre conscience qu’il est possible de consommer autrement qu’en achetant des produits jetables. Notre mantra est celui-ci : il n’y a pas de petit geste si on est 7 milliards à le faire.Si tout le monde avait une brosse à dents rechargeable cela ferait des milliers de tonnes de plastique qui ne se déverseraient pas dans les océans. Notre ambition est aussi de proposer des produits accessibles à tous. L’écologie ou le zéro déchet ne doivent plus être réservés à un petit milieu de connaisseur ou à une clientèle qui a les moyens. Notre brosse à dents à 2,95€ TTC a vraiment été pensé pour s’adresser à tout le monde. Le prix ne doit plus être un frein à l’écologie. 

En quoi Caliquo est une marque écoresponsable aujourd’hui ?

Elle l’est à travers plusieurs choses :

  • Les produits que nous proposons – du durable VS du jetable
  • Les fournisseurs avec qui nous travaillions – ils fabriquent en France, de manière artisanale ou semi-artisanale
  • La dimension sociétale – depuis 2014, Caliquo confie un grand nombre de tâches à plusieurs ESAT qui travaillent avec des personnes atteintes d’autisme. Le fait de les voir capables de réaliser des tâches de plus en plus complexes est très gratifiant.

Quel est le processus de fabrication des produits ?

Nos produits bois sont fabriqués par des artisans dans le Jura et en Normandie – ils travaillent uniquement avec du bois européen certifié FSC. Ensuite la partie montage, clipsage de la tête, se déroule à Paris, au sein de l'ESAT qui travaille avec nous depuis le début. Les brosses en bioplastiques sont faites dans la région Rhône-Alpes et sont ensuite préparées par un autre ESAT qui se charge également de la logistique depuis cet été.

C’est quoi Caliquo en 3 mots ?

Ecologique, Made in France, Design

Votre plus grand projet à venir ?

Dans les semaines à venir ça sera la commercialisation de nos cures oreilles français et juste après le lancement des premières brosses à dents rechargeables pour enfants !

Un conseil hygiène pour nos lecteurs ?

Hygiène bucco dentaire ? Changez régulièrement de têtes de brosses à dents et ne brossez pas trop fort non plus – ça abîme l’émail !

Que faites-vous au quotidien pour être responsable ?

Dans notre vie quotidienne nous mangeons assez peu de viande (on est assis toute la journée derrière un ordi, franchement on n’a pas besoin de 200g de viande par jour ! Je vais me faire détester par les “viandards”. On essaie d’acheter des fruits et légumes de saison – pas forcement bio mais locaux en tout cas.  Et de manière générale on achète uniquement ce dont on a besoin – pas trop de vêtements, de nourriture, de gadjets etc.  Rien de grandiloquent, des petites choses…


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir