PENDANT LE CORONAVIRUS : LIVRAISONS OFFERTES MAIS RETARDS À PRÉVOIR 

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Maud et Rebecca, fondatrices d'Incendie

30 avril, 2019

Rencontre avec Maud et Rebecca, fondatrices d'Incendie

Incendie, c’est l’histoire de deux créatrices françaises qui dessinent des draps de plage de grande qualité au design graphique et original. Incendie c’est leur désir d’exprimer leur créativité en toute liberté en grand format, en plein air et dans la lumière de l’été. Ces draps de plage sont une invitation à profiter des belles journées, à voyager et rencontrer ceux qui teignent et tissent pour vous proposer le plus bel objet.

Parlez de votre parcours avant Incendie, comment vous-êtes-vous rencontrées ?

Maud : Nous avons étudié aux Arts Décoratifs à Paris. Je me suis spécialisée dans le design textile et j’ai commencé mon expérience professionnelle chez Hermès en tant que designer couleur à la maroquinerie. Je suis ensuite partie aux Etats-Unis travailler chez Urban Outfitters toujours comme designer couleur. En rentrant en France, je me suis mise en freelance et c’est à ce moment-là qu’on s’est retrouvé avec Rebecca.

Rebecca : J’ai également fait les Arts Décoratifs en me spécialisant dans le design de vêtements. J’ai travaillé plusieurs années chez Lemaire sur le développement de la collection avec Uniqlo. Au bout d’un certain temps, la création me manquait et c’est à ce moment-là que Maud revenait des Etats-Unis. On a commencé à faire des collages ensemble sans idée précise, on savait qu’on voulait un univers autour de l’été. Nous avions des images très solaires et colorées. On voulait un produit unisexe, un accessoire facile avec un support assez large pour travailler notre créativité. La serviette est apparue comme le support idéal, un grand aplat pour laisser libre court à nos collages. Le drap de plage est un accessoire qui a été très en vogue au début des bains de mer puis qui s’est complètement fait déclasser par la mondialisation. Nous souhaitions lui redonner ses lettres de noblesse !

Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de faire ce projet ? 

Notre association fut très spontanée. On a commencé à faire des collages ensemble et on a adoré créer à deux. C’était une rencontre créative très forte et assez magique ! Auparavant, on avait du mal à trouver notre place, on ne se retrouvait pas dans les univers dans lesquels on évoluait. En école, on nous apprend à travailler nos créations de la conception à la communication alors qu’en entreprise tout est très fragmenté. Avec Incendie, on peut tout travailler de A à Z et c'est cette liberté qui nous a poussé à nous lancer !

Quelle est votre mission à travers ce projet ?

Nous créons de beaux objets qui restent accessibles. Le plus important pour nous est le produit, sa justesse, son rapport qualité prix. Nous souhaitons véhiculer une marque joyeuse mais pas snob, proposer des produits intemporels qui ne sont pas soumis aux tendances et qui sont fait pour durer. Nous privilégions la qualité et la traçabilité des produits.

Quelle est le trait de caractère, le petit plus propre à vos produits ?

Le design et le rapport à la couleur ! Tout est pensé dans sa globalité, notre valeur ajoutée est le produit, tout est mesuré pour que ce soit beau et accessible. 

En quoi êtes-vous écoresponsable aujourd’hui ?

La collection actuelle est fabriquée au Portugal en circuit court, nous privilégions des petites quantités pour éviter la surproduction. Et parce que nous adorons les moments passés au bord de mer, nous reversons 1 euro à l’association Copain du monde du secours populaire français pour chaque serviette vendue, permettant à des enfants du monde entier de partir en vacances.

Concernant la future collection qui va voir le jour cette année, nous avons réussi à trouver un partenaire en France pour avoir une meilleure traçabilité du produit. Le tissage est fait à Lyon avec du coton bio et la teinture est également écologique. La production sera encore plus raisonnée, nous allons produire en plus petite quantité sous forme d’édition limitée. Chaque pièce sera numérotée. Nous avons élargi la gamme, nous proposerons des tuniques en matières recyclées, des cabas en lin français. Tout sera produit et assemblé en France. Ce fut un gros challenge de trouver tous nos fournisseurs sur notre territoire mais nous en sommes très fières !

Quel est le processus de fabrication des produits ?

Tout commence par nos collages. On compose avec différents papiers colorés, on colle, on coupe, on met le tout sur le mur, on en retire, on épure jusqu’à trouver l’harmonie parfaite. Ensuite, nous choisissons la matière qui est primordiale car il est difficile de penser le volume sans connaître le poids et le tombé de la matière première. Nous travaillons ensuite avec notre fournisseur et s’ensuit différent aller-retour jusqu’à avoir le produit fini. 

Appartenez-vous à des labels en particulier ?

Notre fournisseur de tissu est labellisé Oeko-Tex, la certification à l’échelle mondiale pour tous les produits textiles bruts, garantissant la non-utilisation de produits chimiques nocifs pour la santé, même s’ils ne sont pas encore réglementés par la loi.

Comment pouvez-vous résumer Incendie ?

Création libre et fabrication responsable.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Partout. La couleur nous entoure et spécialement dans les villes, des compositions colorées incroyables se forment par accident, on adore ça ! L’architecture nous passionne ainsi que la photographie, nous pourrions citer Harry Gruyaert par exemple. Pour notre prochaine collection, nous avons puisé dans l’univers visuel de Palm Spring aux Etats-Unis dans les années 1970 : nous nous sommes inspirées des incroyables maisons modernistes comme celle de Albert Frey, disciple de Le Corbusier. Ces incroyables fêtes où tout le monde portaient des couleurs vibrantes dans des espaces magnifiques.

Si votre marque était une ville, quelle serait-elle ?

Rio pour son architecture balnéaire qui rencontre la végétation luxuriante, pour sa joie de vivre et ses couleurs !

Si votre marque était une musique, quelle serait-elle ?  

Jefferson Airplane, un groupe de rock américain mené par une femme. On est assez féministe (rires).

Si votre marque était une icône, qui serait-elle ?

Sonia Delaunay, pour sa curiosité et sa diversité artistique (architecture, peinture, photo).

Votre plus grand projet à venir ?

Pour notre prochaine collection, nous nous ouvrons à d’autres produits, toujours dans l’univers solaire des vacances. Nous avons également pris le parti d’être écoresponsable de A à Z dans notre chaîne de production. C’est un vrai challenge car cela entraîne des contraintes fortes, notamment celui du prix. Aujourd’hui, les français n’ont pas encore conscience du coût du textile, les prix bas et la fast fashion sont devenus la norme.  Nous savons que nous allons avoir un travail d’éducation pour expliquer à nos clients pourquoi telle chose à un prix, pourquoi il est plus cher de produire en France mais nous sommes prêtes à relever ce défi.

Qu’est ce vous imaginez pour Incendie à moyen/long terme ?

Nous souhaitons rester épanouies, au cœur de la création, garder une marque à taille humaine qui corresponde à notre univers. On rêverait d'avoir une boutique-atelier pour penser toute la mise en scène.

Votre coup de cœur créatif du moment ?

Mara Hoffman, une créatrice américaine de maillot de bain, basée sur la couleur. Il y en a pour toutes les tailles et c’est ultra joyeux, on adore !

Des bonnes adresses écoresponsables à partager ?

  • Le Café Soul Kitchen : un restau très cosy dans le 18ème arrondissement de Paris, qui sert une cuisine du marché inventive, on y mange très souvent, c’est notre cantine !
  • Chine Machine : une friperie aux Abbesses à Paris, ils ont un large choix de produits vintage à des prix très accessibles.
  • Archi noire : une boutique d’objets anciens et originaux dans le 9ème arrondissement de Paris. On y trouve de tout, des tableaux, des luminaires, des bijoux.

Si vous partez à la plage avec ces belles serviettes Incendie, n'oubliez pas de protéger les paradis qui vous entourent ! Découvrez notre petit guide des gestes à adopter à la plage pour protéger l'environnement.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir