LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 50€ D'ACHAT - EN RAISON DU CORONAVIRUS, UNE MAJORITÉ DES LIVRAISONS SE FERA POST CONFINEMENT

0

Votre panier est vide

Rencontre avec Sawsan, humainement engagée

20 novembre, 2018

Rencontre avec Sawsan, humainement engagée

Sawsan a 25 ans et pour elle l’humain est à placer au coeur de chaque réflexion et de chaque action. Elle nous raconte sa prise de conscience et ce qu’elle a fait depuis ce jour-là.

Racontez-nous votre premier jour, ce moment, ce déclic qui a engendré une prise de conscience, un nouveau départ et de nouvelles initiatives.

En Mai 2002, je suis partie faire un rallye 4x4 au Maroc. Mes parents tenaient une association humanitaire et chaque année ils organisaient ce voyage avec de nombreux bénévoles. Ils m’avaient demandé de récolter du matériel scolaire dans mon école. Lorsqu'on est arrivé dans le désert, ce fut un grand dépaysement. On s’est rendu dans un village isolé et j’ai commencé à distribuer les cahiers et les stylos que j’avais récoltés. J’avais 8 ans et j’ai été très marquée : je n’avais jamais vu des gens aussi heureux de recevoir si peu.          

Qu’avez-vous fait après ce premier jour ?

Vu mon âge, je n’ai pas mis d’action particulière en place à ce moment là mais j’ai remarqué que j’avais changé de manière de penser. Je me rends compte tous les jours de la chance qu’on a d'être dans la société dans laquelle on vit actuellement. J’en profite au maximum et je m’efforce de ne pas râler. On a accès à l’éducation ce qui nous ouvre des perspectives bien plus larges que d’autres enfants dans d’autres pays. Ces rencontres ont été un vrai déclic dans ce sens.

Quels ont été les bienfaits apportés par ce changement ?

Je suis très optimiste, je vois le verre à moitié plein. C’est un cercle vertueux, plus je vois les choses positivement plus j’ai l’impression que les choses sont positives. Par rapport à mon entourage, j’espère que je fais du bien au quotidien en apportant de la joie et de la bonne humeur. 

Aujourd’hui, que faites-vous dans votre quotidien pour être responsable ?

Aujourd’hui, le métier que j’exerce ne me permet pas d’être particulièrement responsable mais au quotidien je donne beaucoup d’importance à l’aspect humain. Le mot bienveillance est très fort pour moi. J’essaie d’aider au maximum. Au niveau de l’environnement, je commence à être de plus en plus soucieuse, je me renseigne beaucoup sur ce que je pourrai changer.

Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui souhaitent agir aujourd’hui ?

Il suffit de commencer par des petites choses toutes simples. Il faut commencer par le quotidien et baisser son niveau d’attente. Je ne vais pas sauver le monde mais chacun peut faire la différence à son niveau.          

Si demain vous étiez une superwoman ou la présidente, que feriez-vous pour notre planète ?

J’offrirai l’accès à l’éducation de qualité et gratuite à tous. Au Danemark, il donne des cours d’empathie aux enfants. A l’école on apprend des savoir-faire mais pas assez de savoir-être.

Pourquoi soutenez-vous Jours à Venir ?

C’est un concept original et qui peut réellement contribuer à démocratiser la consommation responsable. Cela reste accessible et vous permettez de faire différemment. Il suffit d’un clic pour faire un achat responsable grâce à Jours à Venir. Il n’y a plus d’excuses pour dire qu’on n'a pas trouvé. Vous avez réussi à allier le responsable au beau et au sexy et pour moi cela fait toute la différence.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

News à venir